Des tirages photographiques responsables

Retrouvez tous nos gestes QUOTIDIENS : 

1/ Tout commence par une bonne organisation :  Chez Markimage nous adaptons nos lèses de papiers à nos commandes d’impression pour un minimum de gâchis. Des rouleaux de papiers de différentes tailles nous permettent d’adapter toujours la largeur du rouleau à notre travail.

2/ Et le gâchis ? Nous recyclons dans des poubelles réservées à cet effet les chutes de papier. Pas de mélanges, c’est mauvais pour notre recyclage ! 

3/ Le Must chez nous : Tous les tirages photographiques sont développés sur notre précieuse machine la Lambda. Cette machine n’utilise pas de solvants ni d’encre, aucune inquiétude donc de déversements dans la nature de solvants très nocifs pour notre planète. Et n’oublions pas que les tirages photographiques réalisés sur notre Lambda en plus d’offrir une qualité d’image au top, n’ont pas d’odeurs !

4/ Mais alors ça marche comment ? La Lambda pour fournir des tirages de si bonne qualité, est nourrie par des produits de développement appelés de la chimie, c’est un cocktail bizarre. Cette chimie est remplacée et recyclée par nos partenaires spécialistes de ce produit.

5/ Et si vous choisissez d’imprimer de l’adhésif ?  Nous avons des machines jet d’encre qui impriment de l’adhésif (différentes sortes), de la bâche (différentes sortes), de la toile de peintre, du tissu (différentes sortes). Toutes ces jolies impressions sont réalisées avec des encres à éco-solvant. La qualité reste inchangée, l’odeur est moindre par rapport à une impression avec de vrais solvants.

6/ On parle un peu Normes ? Nous développons nos précieux tirages avec amour sur des papiers Kodak et Fuji que nous travaillons depuis longtemps et dans lesquels nous avons toute confiance. Ces papiers sont certifiés Norme ISO 14001 et Norme ISO 9001.

7/ On se met au vert les matériaux tels que la bâche, le tissu et la toile de peintre sont produits à partir d’industries assurant le renouvellement des forêts. Nos bâches sont des toiles tissées très serrés puis enduites. Pas de plastique.

Bien sûr, je ne parle pas des emails que nous n’imprimons presque jamais, des clients qui nous renvoient leurs vieux panneaux pour destruction et recyclage et encore beaucoup d’autres petits gestes quotidiens.

Venez visiter nos locaux pour juger vous même (et boire un café bio !).